Un bon sommeil signifie plus que passer suffisamment d'heures. Un calendrier cohérent est également important

Publié le 21/05/2021
Washington post


Lorsque vous vous réveillez, l'exposition à la lumière déclenche la libération de cortisol, «l'hormone d'alerte», a déclaré Murray. Au fil de la journée, votre taux de cortisol diminue. Pendant ce temps, votre corps libère de la mélatonine (l'hormone du sommeil), environ 12 à 14 heures après cette poussée initiale de cortisol.
 
Se lever à la même heure tous les jours (ou aussi près que possible), y compris le week-end, est «l'un des points d'ancrage les plus puissants pour maintenir notre rythme circadien en fonctionnement régulier». Bertisch suggère d'utiliser une alarme pour garantir une heure de réveil cohérente.
 

Une étude de NPJ Digital Medicine publiée en février a examiné les habitudes de sommeil de plus de 2000 résidents en médecine de première année. Les chercheurs ont découvert que la variabilité des habitudes de sommeil affectait considérablement leur humeur et leur dépression, quel que soit le nombre total d'heures de sommeil.

Washington post