Artic ! - #01

Publié le 10/05/2021
Articlophile .com


Le Maroc, fer de lance de la lutte contre le djihadisme en Afrique. “Il est deux heures du matin à Béziers, le 4 avril, lorsque quatre hommes en cagoule descendent d’un fourgon et enfoncent la porte d’une habitation à la recherche de Leila B. Dans la chambre de celle-ci, ils trouvent les preuves que cette jeune femme de 18 ans prévoyait de commettre un attentat dans une église à Montpellier et l’arrêtent.” Mais si le média transalpin relaie le succès de cette opération cordonnée par les services secrets français, ce n’est pas pour faire leur éloge, mais plutôt pour souligner l’intervention de leurs confrères marocains, “qui ont participé à cette opération à travers leur corps d’élite : la Direction générale de la surveillance du territoire du Maroc (DGST)”.  PANORAMA


Nouvelle vente de Rafale au Caire. Mise à part les contrats avec l’Inde et les EAU, c’est la première fois que la diplomatie commerciale du Quai d’Orsay avec Le Caire est en parfaite adéquation avec nos stricts intérêts sécuritaires et stratégiques. Comme le rappelle justement la ministre française des armées, Florence Parly : « Ce contrat illustre le caractère stratégique du partenariat que la France entretient avec l’Égypte, alors que nos deux pays sont engagés résolument dans la lutte contre le terrorisme et œuvrent à la stabilité dans leur environnement régional ». Peut-être parce que le Qatar est, entre autres, le 3e client de la France dans le commerce des armes… Roland Lombardi est historien, consultant en géopolitique et spécialiste du Moyen-Orient. Fild


Marches de hirak : « le communiqué de ministère est anticonstitutionnel ». Les réactions quant au dernier communiqué du ministère de l’Intérieur, portant sur l’obligation de présentation d’une déclaration préalable pour « l’organisation » de manifestations, commencent à surgir. Pour l’avocate et présidente de l’UCP, Zoubida Assoul, la note du département de Beldjoud est une déclaration à Algérie360, la présidente de l’Union pour le changement et le progrès, Me Zoubida Assoul, dénonce le fond et la forme de la note du ministère qui, selon elle, est anticonstitutionnelle. Elle souligne, en outre, qu’il faut faire la différence entre « les rassemblements publics et une manifestation pacifique du  Hirak », ce qui n’a pas été précisé dans le communiqué du ministère de l’Intérieur. ALGERIE360


Les Algériens vont devoir s'habituer aux nouveaux prix du marché. « Tout d'abord, les producteurs sont confrontés à des surcoûts engendrés par la pandémie. ~ Ils rendent la formation des prix opaque pour un grand nombre de produits dont particulièrement les denrées alimentaires ». ~ Il se traduit par une hausse des prix d'un grand nombre de produits de base ainsi que les tarifs du transport maritime ». OBSERVERALGERIE - Lire aussi : L’Algérie rentre dans une spirale inflationniste, selon un rapport de l’ONS