Télétravail, un an après

Publié le 14/04/2021
MAP - Khalil EL BOUKILI


Rabat - Le coronavirus a provoqué des changements inédits dans le monde du travail en encourageant les entreprises à opter massivement pour le télétravail. Un an après le début de la pandémie, des millions de personnes à travers le monde ont adopté ce nouveau mode de travail tout en restant confinées chez elles.

Le travail à domicile a entraîné une rupture avec la plupart des aspects traditionnels du travail, comme les déplacements domicile-bureau ou les contraintes liées à la tenue vestimentaire, tout en réduisant l'interaction sociale avec les collègues. En dépit de ses avantages certains en termes de productivité et de gain de temps, ce mode de travail suscite encore des interrogations.

Mark Zuckerberg, dans un livestream sur Facebook, a déclaré que lorsque les employés quittent les lieux à forte concentration de travailleurs spécialisés, l'innovation est étouffée.

«Les produits peuvent parfois être construits en quelques mois, mais la culture se construit jour après jour, sur des années et des décennies. Et je pense qu'il est très important d'adopter une approche à long terme de la manière dont nous envisageons le travail à distance.», ajoute-t-il.

À mesure que la pandémie se poursuit, de plus en plus d'entreprises laissent leurs employés quitter le bureau, parfois de façon permanente. Alors pourquoi la proximité de son domicile est-elle si importante?

Certains employés passent une grande partie de leur temps à se rendre au travail et, pour la plupart, le trajet est de plus en plus long. Mondialement, 40% des professionnels considèrent le trajet comme le pire moment de leur journée, selon Bloomberg. Le trajet domicile-travail est une cause majeure de stress qui a un impact sur la santé physiologique et le bien-être de la personne.

Le télétravail a beaucoup d'avantages, avec une opportunité pour les travailleurs d'avoir plus d'autonomie sur leurs horaires et l’endroit où ils travaillent. Et lorsque les gens bénéficient de ce genre d'autonomie, cela favorise l'émergence d'une main-d'œuvre plus heureuse.

Mais toutes les activités n’ont pu profiter du travail à distance. Le tourisme par exemple est un des secteurs grandement impactés par cette pandémie. Ses employeurs ont eu une expérience différente avec le travail à domicile.

Pour Zineb B., travaillant dans un groupe hôtelier international au Maroc, sa vie professionnelle a subi un changement radical ayant impacté sa vie personnelle et psychologique. La baisse des activités touristiques au niveau mondial a impacté ses heures de travail, mais aussi son salaire, confie-t-elle à la MAP.

"Le travail pour moi ce n’est pas que des tâches à accomplir, c’est aussi un échange d'idées entre collègues. Alors que le virtuel ne remplace pas l’efficacité du contact réel.", estime-t-elle. À court terme, les entreprises se tournent vers leurs propres produits pour bâtir une communauté. Facebook, par exemple, ajoute des fonctionnalités conviviales au lieu de travail à son produit de visioconférence de portail. D'autres entreprises réduisent le nombre de réunions évitables et conçoivent des flux de travail adaptés aux personnes vivant dans des fuseaux horaires différents.

Il y a aussi des avantages pour les employeurs. Une étude menée par Harvard et l'Université de New York a révélé que les employés en télétravail travaillent 48 minutes de plus par rapport à ceux travaillant depuis leurs bureaux. Il y a ainsi des avantages importants pour les organisations qui sont capables de gérer efficacement ces types de processus.

Cette flexibilité de travail peut donc promouvoir la productivité. Une étude de Stanford menée pendant deux ans, portant sur 1.000 employés d'une entreprise, a révélé que le travail à domicile entraînait une augmentation de 13% de la productivité et 50% de ses employés étaient moins susceptibles de démissionner.

Une autre enquête menée par Bain & Company auprès de ses propres employés a révélé que la productivité augmentait pour certains grâce à l'absence de déplacement et à la capacité de mieux se concentrer à la maison. En revanche, elle diminuait pour d'autres en raison d'un manque d’espace de travail dédié.

Pour Zineb E.F, travaillant dans une multinationale, le télétravail n'a pas vraiment été contraignant pour elle au premier abord, puisque cette notion était déjà présente dans le mode de travail de l'entreprise par le passé et la pandémie n'a fait qu’accélérer le processus. Un an après avec ce rythme de vie, Zineb s’y est clairement adaptée, "malgré elle", ajoute-t-elle. Les "distractions sont toujours présentes", mais elle apprend à mieux les gérer, surtout avec la charge de travail qui n'a fait qu'augmenter.

La pandémie du Covid-19 a envoyé des ondes de choc à travers le monde du travail. Avoir une relation continue avec le bureau pourrait rendre la personne plus heureuse et plus productive, tout en ayant des effets positifs sur l'environnement et en rendant nos villes plus vivables.

Alors, peut-être que nous commencerons à voir un style plus hybride en devenir la norme, où pendant quelques jours, la personne travaillera à domicile pour des tâches spécifiques en solo, et d'autres, aller au bureau pour rencontrer et collaborer avec l'équipe.