Menu
Coupures.com Coupures.com
Articlophile : Bulletin de veille informationnelle
 
Jeune Afrique | 19/01/2022

Taoufiq Izeddiou : « Je suis contre le digital, car il tue le vivant »




Avec son festival « On marche », le chorégraphe marocain Taoufiq Izeddiou accueillait cette année à Marrakech la biennale de danse contemporaine en Afrique. « Je suis contre le digital, car il tue le vivant » : Taoufiq Izeddiou voulait que l’on vienne regarder ses danseurs pour cette édition du festival « On marche », qui accueillait la biennale de danse contemporaine en Afrique, à Marrakech, en ce mois de novembre 2021. 

Quand on touche au corps, on touche à tout : il nous surprend, il est plein d’inconnues, il a une mémoire… Il interroge la tradition, la religion, tout ce que nous avons appris depuis l’enfance.





Articlophilie | Liste de lecture