Menu
Coupures.com Coupures.com
Articlophile : Bulletin de veille informationnelle
 
Choses à Savoir | 28/02/2022

Swift : en quoi ce réseau bancaire est crucial au quotidien ?




Le conflit entre l’Ukraine et la Russie ces derniers jours a fait émerger de nombreuses thématiques que le grand public ne connaissait pas forcément et qui pourtant le touche directement au quotidien. C’est notamment le cas du réseau bancaire Swift dont la France, l’Union Européenne et d’autres pays du monde ont exclu plusieurs banques russes en guise de sanction. En quoi cela pourrait faire mal à l’économie Russe ? Est-ce un système si important que cela pour la finance mondiale ? Toutes les réponses et bien plus encore dans cet épisode.
  Sur demande du président Volodymyr Zelensky, l’Union Européenne et ses alliés ont décidé d’exclure la Russie du système Swift ce weekend. Et clairement, il s’agit d’une riposte économique puissante des occidentaux à l’invasion de l’Ukraine par Vladimir Poutine. Avant de comprendre pourquoi et comment les russes seront affectés par cette décision, il est important de rappeler dans les grandes lignes en quoi consiste Swift. Tout d’abord, il s’agit de l’acronyme de Society for WorldWide Interbank Financial Telecommunication (Société pour les télécommunications financières et interbancaires mondiales). Il s’agit d’une plateforme belge qui connecte 11 000 organisations bancaires dans plus de 200 pays. Elle permet donc d'échanger des messages financiers en toute sécurité, mais concrètement, vous la connaissez sans doute grâce aux numéros IBAN et aux codes BIC ! C’est elle qui les valide lorsque vous voulez faire des virements vers d’autres comptes bancaires, ou lorsque vous recevez des virements de quelqu’un. Pour être précis, ce n’est pas Swift qui effectue les transferts d’argent. Non, son rôle est de centraliser les ordres de virement entre les utilisateurs et clients des 11 000 banques partenaires.
  C’est donc un rôle central qu’occupe Swift dans la finance mondiale. Dès lors, le retrait d’environ 300 banques et institutions russes de son système risque de faire beaucoup de mal au pays puisque l’argent russe déposé à l’étranger est dès lors bloqué dans d’autres pays. Désormais, les paiements des factures de pétrole, de gaz et de blé dû à Moscou sont drastiquement ralentis, privant le pays de ressources financières immédiates pour financer sa guerre en Ukraine. Reste désormais à savoir quelle sera la réponse de la Russie puisque Poutine pourrait très bien décider de couper les robinets de gaz et de pétroles, aggravant un peu plus la crise de l’énergie que nous connaissons.

Source : https://shows.acast.com/choses-a-savoir-technologi...

Thémes : Swift




Articlophilie | Liste de lecture