Par Rédaction Aeronautique.ma - Reproduit ci-après le Lundi 20 Septembre 2021

Signature d'une résolution pour établir un bureau d'enquête sur les accidents d'avions au Libéria




L'Autorité de l'aviation civile du Libéria (LCAA), le ministère des Transports et l'Agence d'enquête sur les accidents du Groupe de l'Accord de Banjul ont signé une résolution visant à établir un Bureau d'enquête sur les accidents d'aviation (AAIB) au Libéria d'ici juillet 2022.
Signature d'une résolution pour établir un bureau d'enquête sur les accidents d'avions au Libéria
Le dernier avancement dans ce projet intervient suite à une réunion conjointe de deux jours du ministère des Transports (MOT), de la Liberian Civil Aviation Authority (LCAA), de la Roberts Flight Information Region (RFIR) et de la Banjul Accord Group Accident Investigation Agency ( BAGAIA) à Monrovia les 16 et 17 septembre 2021, selon un communiqué de presse publié par le LCAA.

Selon ce communiqué, la résolution a été validée après de longues négociations avec les parties prenantes impliquant les quatre parties, l'Autorité aéroportuaire du Libéria et d'autres intéressés par les affaires aéronautiques du Libéria.

Les discussions de deux jours ont été dirigées par le commissaire de BAGAIA, l'ingénieur Charles Irekefe Erhueh, ainsi que par des membres de l'équipe technique du LCAA, du MOT et du RFIR. BAGAIA est une organisation internationale qui aide les États membres africains à mener des enquêtes indépendantes sur les accidents et incidents d'aviation conformément aux normes internationales établies par l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).

Le Bureau sera connu sous le nom de Bureau d'enquête sur les accidents d'aviation (AAIB-Liberia) une fois créé. La résolution ordonne également au ministre des Transports de mettre en place des mesures qui permettront à l'Autorité de l'aviation civile du Libéria (LCAA) d'aider le nouveau Bureau à régler les problèmes financiers envers BAGAIA, avec le paiement ultérieur de l'abonnement budgétisé.

Il indique en outre que le ministre des Transports, en collaboration avec le directeur général de l'Autorité de l'aviation civile du Libéria, contactera l'Association du transport aérien international (IATA) pour discuter de la perception d'un pourcentage sur les billets comme moyen de financer l'AAIB-Libéria.
 



Source : https://www.aeronautique.ma/Signature-d-une-resolu...