Menu
Coupures.com Coupures.com
Articlophile : Bulletin de veille informationnelle
 
MAPBUSINESS | 03/02/2022

La digitalisation, accélérateur de l’inclusion financière




Rabat – La digitalisation de l’écosystème national des paiements représente un accélérateur de l’inclusion financière et sociale, ressort-il de la deuxième édition du rapport annuel de la Stratégie nationale d’inclusion financière (SNIF).
« Suite au lancement du Paiement Mobile au Maroc, les efforts des acteurs de l’écosystème ont été renforcés sous le pilotage et l’impulsion de Bank Al-Maghrib (BAM) dans l’objectif d’ancrer son usage dans le comportement de la population », indique ce rapport, préparé par les parties prenantes de la SNIF sous la coordination de BAM et de la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE).
Porteuse de nouvelles opportunités, la crise sanitaire a rappelé la nécessité d’accélérer la dématérialisation des paiements des aides sociales en explorant les synergies entre les parties prenantes pour atteindre les populations jusque-là exclues ou sous-desservies via le Paiement Mobile, relève la même source, mettant l’accent sur l’importance d’une transition pour ce nouveau modèle en œuvrant pour l’opérationnalisation des « Business Models » et la mise en place d’un écosystème digital de bout en bout.
Dans ce cadre, la diffusion des campagnes de communication et d’éducation financière auprès des différents segments vise à instaurer la confiance à l’égard de la digitalisation et des opérateurs de l’inclusion financière numérique.
La mise en œuvre de ces mesures devra être coordonnée avec les efforts des opérateurs visant le renforcement de la capillarité de leurs réseaux notamment en milieu rural et la mobilisation de solutions appropriées pour le déploiement de l’USSD (Unstructured Supplementary Service Data – Données de Services Supplémentaires non Structurées) interopérable ou de solutions alternatives viables.
En outre, le rapport fait savoir qu’un intérêt particulier sera accordé à l’éducation digitale dans le cadre d’un programme commun établi par les parties prenantes de l’écosystème financier. En effet, ce programme se fixe pour objectifs principaux, la promotion des services financiers digitaux et de leurs canaux, la diffusion des bonnes pratiques en matière de protection contre les risques associés aux services financiers digitaux, la mise en évidence des cas d’usage pour une utilisation responsable et sécurisée, outre la sensibilisation sur les rôles et obligations des différents acteurs (Régulateurs/ Institutions Financières, …) pour la protection des droits du consommateur.





Articlophilie | Liste de lecture